Archives d'Anjou: recueil de documents et mémoires inédits sur cette province, publié sous les auspices du Conseil général de Maine et Loire, Band 3

Cover
C. Labussiére, 1854
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 290 - Murano en stipulant que, dans son église, les moines accomplissent nuit et jour la fonction pour le salut de son âme et de celle de ses parents 3.
Seite 183 - Quam cum ille pepigissct et solvere jam cepisset, convenit inter eos ut perdonaret ei comes de summa illa solidos nummorum CCC tali pacto ut ipse et uxor sua calumpniam totam guurpirent quam in molinum faciebant ». Cart.
Seite 316 - Non content d'obtenir des prières pour le salut de son âme et de celle de sa femme Lelicc , Thomas exige encore un cens annuel de douze deniers.
Seite 290 - Normandie, déclaré successeur du roi d'Angleterre, et qui, par ce mariage, se trouva, dans la suite, sous le nom de Henri II , roi d'Angleterre, duc de Normandie et d'Aquitaine , comte d'Anjou , dû Poitou , Touraine et Maine.
Seite 340 - Saint-Maurice et à mes"successeurs les évêques, à titre d'aumône, pour le salut de son âme et celle de ses parents, et pour la réparation des injustices et (1) Fouillé de l'Eglise d'Angers, en 1783. (2) Manuscr. de U bibliothèque d'Angers, n
Seite 278 - IVDICIVM DE CALVMNIA MOLENDINI BRISESARTE Erat Brisesarte sclusa molinum piscaria Que possederamus longa temporum per spacia Et in diebus Rigildis et Thetburgis postmodum 4 Et perueniebat multum nobis inde commodum.
Seite 259 - preoptantes augere de proprietafe nostra, ad victualia Dei ibidem » servientium altribuimus; ac proinde illam ecclesiam cum » omnibus appendiciis suis S. Marie Andegavensis ecclesie, cum » sorore nostra Aclcnora nomine, delegavimus.
Seite 381 - Ronceray d'Angers f 1028-1184), publié avec une table analytique par Paul MARCHEGAY et complété par une table alphabétique des noms dressée par Eugène VALLÉE et imprimée sous les auspices et aux frais du comte BERTRAND DE BROUSSILLON.
Seite 27 - ... a lege conditionis ab hoc die in evum, cum filiis et filiabus jam generatis et deinceps ex illo generandis , ac si ab ingenuis parenlibus fuisset progenitus.
Seite 279 - Et tarn dm fuit manus ligneo (Hs. lineo) sub carcere, Donee Gilduinus earn traxit nolens parcere. Inde ventum est ad aque ferventis examina, Qua reorum occultata deteguntur crimina. Diese acht Verse sind später, wohl vom Schreiber des Cartulariums, dem die ungenutzten und im Archiv vergrabenen Urkunden nach Jahrhunderten als erstem wieder zu Gesicht gekommen sind, bei völliger Unkenntnis des Ordalritus und daher ohne richtiges Verständnis des vorliegenden...

Bibliografische Informationen