Nouveau dictionnaire d'histoire naturelle,: appliquée aux arts, principalement à l'agriculture et à l'économie rurale et domestique, Band 13

Cover
Crapelot, 1803
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 244 - Ce qu'il ya de trèssûr , c'est que le lion pris jeune et élevé parmi les animaux domestiques, s'accoutume aisément à vivre et même à jouer innocemment avec eux, qu'il est doux pour ses maîtres et même caressant, surtout dans le premier âge, et que si sa férocité naturelle reparoît quelquefois, il la tourne rarement contre ceux qui lui ont fait du bien.
Seite 245 - ... être le modèle de la force jointe à l'agilité; aussi solide que nerveux, n'étant chargé ni de chair ni de graisse, et ne contenant rien de surabondant, il est tout nerf et muscle.
Seite 245 - Cette grande force musculaire se marque au dehors par les sauts et les bonds prodigieux que le lion fait aisément, par le mouvement brusque de sa queue qui est assez fort pour terrasser un homme, par la facilité avec laquelle il fait mouvoir la peau de sa face et surtout celle de son front, ce qui ajoute beaucoup à la physionomie ou plutôt à l'expression de la fureur, et enfin...
Seite 424 - Trente-six rayons à la dorsale ; un ou deux rayons aiguillonnés et dix rayons articulés à l'anale; la dorsale un peu échancrée; la tête et les opercules couverts d'écailles semblables à celles du dos; la mâchoire supérieure plus avancée que l'inférieure; la lèvre supérieure double; une tache foncée bordée d'une couleur très-claire, et triangulaire, à la base de la nageoire de la queue.
Seite 422 - BLOCH a neuf rayons aiguillonnés et quatorze rayons articulés à la dorsale ; trois rayons aiguillonnés et huit rayons articulés à la nageoire de l'anus ; la caudale en croissant ; le...
Seite 240 - Les lions d'Amérique, s'ils méritent ce nom , sont, comme le climat, infiniment plus doux que ceux de l'Afrique; et ce qui prouve évidemment que l'excès de leur férocité vient de l'excès de la chaleur, c'est que dans le même pays, ceux qui habitent les hautes montagnes où l'air est plus tempéré sont d'un naturel différent de ceux qui demeurent dans les plaines où la chaleur est extrême. Les lions du mont Atlas...
Seite 402 - L'atmosphère ne peut s'étendre à l'équateur que jusqu'au point où la force centrifuge balance exactement la pesanteur; car il est clair qu'au delà de cette limite le fluide doit se dissiper. Relativement au soleil, ce point est éloigné de son centre, du rayon de l'orbe d'une planète qui ferait sa révolution dans un temps égal à celui de la rotation du soleil. L'atmosphère solaire ne s'étend donc pas jusqu'à l'orbe de Mercure et, par conséquent, elle ne produit point la lumière zodiacale,...
Seite 169 - ... qui le chassent à la vue plutôt qu'à l'odorat , lui coupent le chemin, le saisissent, et le tuent. Il se tient volontiers en été dans les champs; en automne, dans les vignes , et en hiver, dans les buissons ou dans les bois , et l'on peut en tout...
Seite 429 - TOURD a dix-huit rayons aiguillonnés^ et quinze rayons articulés à la nageoire du dos; trois rayons aiguillonnés...
Seite 423 - Dix rayons aiguillonnés et quatorze rayons articulés à la nageoire du dos ; trois rayons aiguillonnés et...

Bibliografische Informationen