Dictionnaire des jardiniers ... :, Band 2

Cover
Guillot, 1785
0 Rezensionen
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 506 - ... dans de petits pots remplis de terre légère ; on les plonge dans une couche chaude, et on les tient à l'ombre jusqu'à ce qu'elles aient produit de nouvelles racines.
Seite 69 - Gadès vers la fin du mois de mai ou au commencement de juin 429, les Vandales ne firent que passer, sans s'y arrêter dans les Mauritanie*.
Seite 215 - Châtaignier est seulement un peu moins obscure , et le contact de l'air ne la rembrunit point autant que celle du Chêne.
Seite 711 - CUC-URBITACÉF.S , dont le caractère consiste à avoir des fleurs mâles et des fleurs femelles sur le même pied , et composées d'un calice de cinq dents , d'une corolle monopélale intimement unie avec le calice, et à cinq divisions; trois...
Seite 51 - Les pauvres gens déterrent ces racines et les mangent crues : leur goût approche beaucoup de celui des Châtaignes...
Seite 602 - ... convenable, on peut les transplanter quinze ou vingt jours après qu'elles ont paru. On les reçoit alors dans une nouvelle couche chaude, qui a été préparée convenablement. Elles sont enlevées avec leurs racines entières, et plantées à trois ou quatre pouces de distance. On les arrose légèrement; on les tient à l'ombre jusqu'à ce qu'elles aient poussé de nouvelles fibres; et l'on abaisse tous les soirs les vitrages de la couche , pour y conserver la chaleur pendant la nuit. Les...
Seite 25 - ... oblongues et érigées; dans le centre est placé un germe globulaire qui soutient un style mince plus long que les étamines , et couronné par un stigmate obtus et à trois côtés. Le fruit est une baie ronde , tachetée avant sa maturité, et à trois loges, renfermant chacune une semence : souvent une de ces semences avorte par le renflement des deux autres. Desfontaines, Annales du Muséum, a divisé ce genre...
Seite 502 - South of France and Italy. Miller (Dict. Jard., II, p. 500). On le cultive ordinairement dans les pépinières, comme un arbrisseau à fleurs pour servir d'ornement dans les plantations; est originaire de l'Autriche, de la France méridionale et de l'Italie, d'où ses semences ont été envoyées en Angleterre.