Lettres choisies du roi de Prusse et M. de Voltaire

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 44 - Partagez ma couronne, Le prix de ma valeur; Je la tiens de Bellone : Tenez-la de mon cœur. Cruelle départie! Malheureux jour ! C'est trop peu d'une vie Pour tant d'amour.
Seite 168 - Rien n'est plus vrai, monseigneur, que nous sommes dans ce monde sous la direction d'une puissance aussi invisible que forte, à peu près comme des poulets qu'on a mis en mue pour un certain temps, pour les mettre à la broche ensuite, et qui ne comprendront jamais par quel caprice le cuisinier les fait ainsi encager.
Seite 75 - Grâces. je ne désespérerais pas que ma nation ne produisît de grands hommes. Il ya cependant une difficulté qui empêchera toujours que nous ayons de bons livres en notre langue : elle consiste en ce qu'on n'a pas fixé l'usage des mots; et, comme l'Allemagne est partagée...
Seite 442 - ... des armes. Ce font des leçons qu'un anatomifte fait à des fculpteurs , qui leur apprennent par quelles contractions les mufcles du corps humain fe remuent. Tous les arts ont des exemples et des préceptes.
Seite 201 - ... prodigieux qu'on attribue à m. de Voltaire. Il ya à Cirey une académie composée de l'élite de l'univers, il ya des philosophes qui traduisent Newton, il ya des poètes héroïques, il ya des...
Seite 184 - Cette province a passé de tout temps pour un fief de l'Empire ; autrefois elle a fait une partie du cercle de Bourgogne , démembré de l'Empire par cette même France ; et de tout temps les ducs de Lorraine ont eu séance aux diètes.
Seite 321 - J'ai cru que depuis la perte de mon père je me devais entièrement à la patrie. Dans cet esprit, j'ai travaillé autant qu'il a été en moi pour prendre les arrangements les plus prompts et les plus convenables au bien public.

Bibliografische Informationen