Briefwechsel und Tagebücher des Fürsten Hermann von Pückler-Muskau, Band 1

Cover
Hoffmann und Campe, 1873
0 Rezensionen
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 5 - ... ce qu'il faut pour comprendre le mien ; mais si tant d'obstacles s'opposent à la réalité d'un bonheur impossible, l'avoir rêvé, est déjà un lien, et je vous regarde comme engagé par cela seul, à me conserver un tendre souvenir.
Seite 44 - Vous riezj méchante? eh bien! c'est pourtant vrai. Je suis bon et fidèle ami, pas jaloux, facile à vivre, reconnaissant aux moindres signes d'affection qu'on me donne, franc et vrai dans toutes mes relations.
Seite 35 - Mais il faut qu'elle soit jolie, très-bonne, très-riche (au moins une fortune égale à la mienne), et qu'elle veuille de moi. Où diable trouver tout cela réuni! Ah, chère Sophie, découvrez-moi cela, et j'arrive aussitôt à franc étrier à Paris.
Seite 43 - Au reste, ma chère amie, ayant eu assez le temps d'apprendre à me connaître moi-même, je puis vous assurer tout ingénument, qu'il est difficile de rencontrer un meilleur mari que moi, supposé toutefois que la jeune personne en question n'en demande pas de trop sentimental, ni de plus jeune.
Seite 14 - Kécamier que j'aimerai toujours pour vous avoir vu la première fois chez elle, n'est pas embarrassée de se trouver en peine; son mari, en la ruinant pour la seconde fois, l'a mise pour jamais à l'abri de l'inconvénient du luxe.
Seite 5 - Au nom du ciel, ne partez pas sans m'écrire un mot d'adieu que vous me remettrez vous-même ce soir. Ordonnez-moi de rester ici pour y vivre de l'espérance de vous revoir encore une fois, ou je pars à mon 4.
Seite 45 - Si j'épouse une française, je veux acheter le beau château de ma mère en Dauphiné, et me faire nationaliser français, car je sens un peu de sang français dans mes veines.
Seite 8 - Si je n'ai pas vendredi une lettre de vous, je serai bien malheureuse! J'en ai une telle espérance, que je me ferai apporter mes lettres...
Seite 78 - J'ai fait connaissance avec un homme de votre pays qui est bien spirituel, c'est Mr. Heine; il parle le...
Seite 49 - La manie agricole a gagné la haute classe, on ne parle que de fumier, d'engrais dans les salons dorés.

Bibliografische Informationen