Essai sur le jeu des echecs: où l'on donne quelques règles pour le bien joüer, & remporter l'avantage par des coups fins & subtils, que l'on peut appeller les secrets de ce jeu

Cover
A. van Dole, 1741 - 160 Seiten
0 Rezensionen
Rezensionen werden nicht überprüft, Google sucht jedoch gezielt nach gefälschten Inhalten und entfernt diese
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 12 - ConnoiJJeurs m'avoueront que c'efl un Livre fort différent du mien; parce que toutes les parties que cet Auteur propofe , doivent être défendues précifément comme il l'enfeigne : car fi l'on jouoit autrement , celui que le Calabrais veut faire gagner , perdrait; au -lieu, que dans les exemples que je donne ici , celui que Je veux qui gagne , gagnera immanquablement , quoi que puifje faire jon Adverfaire.
Seite 150 - J'ai vu des Joueurs faire fauter & danfer un Cavalier, ou un Fou, par exemple, tout autour de l'Echiquier, & en pouffant toujours des Pions contre cette pièce , elle fe trouvoit fouvent enfermée dans le jeu de l'autre , fi bien qu'elle étoit perdue forcément pour rien , ou tout au plus pour un Pion...
Seite 157 - Echecs : il n'ya point de règles particulières, puifque chaque partie peut être jouée de cent manières : ce qui demande des manières différentes de fe défendre & d'attaquer, fuivantla capacité de chaque Joueur.
Seite 22 - Tous braves à l'envi , Tous pleins d'un noble orgueil , Prétendent ne devoir qu'à leur valeur extrême La conquête du Diadème Dont la foif vient d'armer leur bras. Ici la Fortune plus fage...
Seite 153 - Il ne faut pas donc quelquefois prendre girde à cette perte ; car il vaut bien mieux avoir un Pion ou même une pièce de moins avec une bonne fituation, que d'avoir une pièce de plus , & être en mauvaife fituation ; c'elldequoi aucun joueur d'Eches ne difconviendra.
Seite 150 - Pion contre, à-moins que vous n'ayez vu auparavant que vous pouvez en tout cas avancer votre pièce à une meilleure place ; autrement vous ferez obligé de reculer votre pièce, ce qui vous rctardèrent de beaucoup.
Seite 25 - D'un pas oblique & fur , fans changer de vifage , Ils fautent tous à cloche pied , 'Tantôt vont en avant , tantôt lâchent le pied...
Seite 21 - Deux Peuples belliqueux ne pouvant vivre en paix, Se déclarent enfin une guerre cruelle; Ht la confirment tous d'une commune voix: De l'un des deux, l'illurtre choix Vous intérejle à leur querelle.
Seite 27 - Eues portent par-tout l'horreur & le fracas, * Tout tombe fous l'effort de leur main meurtrière ; Cependant des deux Rois la Majefté plus fier e • Ne s'ébranle que pas à pas.
Seite 83 - DH 3. EB 8. FB 7. HG 8. Pions, A. 7. B. 6. D. 7. H. 6. Situation des pièces blanches. AE i. BB 4. DE 4. EG Г.

Bibliografische Informationen