Mémoires de la Section des Sciences, Band 5

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 154 - Les résultais des expériences de l'auteur, comparés à des remarques déjà faites sur divers points de l'Europe, établissent la généralité du phénomène. Pendant le jour, la terre échauffée par le soleil échauffe à son tour l'air par contact; pendant la nuit sereine, elle le refroidit graduellement par son rayonnement vers les espaces célestes. Ces faits connus, on voit tout de suite combien seraient peu comparables des observations météorologiques, si les stations étaient différemment...
Seite 241 - Chasles, il ne suffit pas qu'une proposition soit vraie pour qu'on puisse en faire un usage utile en Mathématiques, il faut encore connaître toutes ses dépendances avec les diverses propositions qui se rattachent au même sujet.
Seite 381 - Je passe à l'examen des terres et composts spécial' ment usités en horticulture, la terre de feuilles, la terre de bruyère, celle de saule et le terreau. La terre de feuilles s'échauffe médiocrement et se refroidit médiocrement à la surface. Il en est de même de la terre de bruyère ; sa couleur semblait faire prévoir le contraire. Après la terre de saule, c'est celle où le froid nocturne et la chaleur solaire pénètrent le plus lentement. La terre de saule, composée uniquement de fragments...
Seite 43 - D'ailleurs les angles NMP, NF'F sont égaux comme correspondants. Les triangles NMP, F'NF sont donc équiangles, et l'on a la proportion MN_FF MF __ ac £ MP ~~ NF 7 ° U MP ~~ aa ~~ a' qui exprime le théorème énoncé.
Seite 377 - Quetelet', opérant sur les six années comprises entre 1836 et 1842 , a cru pouvoir établir les deux lois suivantes : 1° Quand les gelées ont pénétré à l'intérieur de la terre, elles n'avaient pas duré moins de huit jours, et le thermomètre minima s'était abaissé à — 11°. 2° A Bruxelles, les fortes gelées ne descendent guère plus bas qu'un demimètre.
Seite 385 - II est vrai que le terreau se réchauffe bien pendant le jour et que la chaleur y pénètre facilement. Les graines y sont donc soumises à des alternatives de température assez grandes. Ces alternatives sont encore plus fortes dans la terre argileuse rouge , qui se refroidit beaucoup pendant la nuit et se réchauffe fortement pendant le jour ; mais heureusement la chaleur solaire s'y propage beaucoup mieux que le froid nocturne. Les sables se refroidissent et se réchauffent peu à la surface;...
Seite 268 - ... est plus près de ce centre. En supposant donc, ce qu'il est naturel d'admettre, que l'atmosphère s'est étendue à une époque quelconque, jusqu'à sa limite; elle a dû, en se refroidissant, abandonner les molécules situées à cette limite et aux limites successives produites par l'accroissement de la rotation du soleil.
Seite 382 - Nous avons étudié, dans la première partie de ce mémoire, le refroidissement nocturne d'une tranche superflcielle du sol de deux centimètres d'épaisseur, et déterminé la température qu'elle prenait à la profondeur d'un centimètre environ. Mais nous ne connaissons point le refroidissement relatif des différentes espèces de terre à leur surface , c'est-à-dire du plan de séparation de l'air et du sol. La thermométrie ne nous fournit aucun moyen de le mesurer ' ; à priori , il était...
Seite 380 - Om ,05, pendant la période de réchauffement. Terre rouge 2«,28 Terreau 3<>,78 Sable jaune 3»,93 Terre du Jardin 4°,82 Terre de bruyère 5°,78 Terre de saule.... 5°,80 Moyenne 4»,40 La terre rouge, bonne conductrice de la chaleur solaire, est celle où la différence de température entre la surface et à la profondeur de Om,05 est la moindre. Les terres de saule et de bruyère , mauvaises conductrices , sont celles où la différence est la plus grande. Les trois autres sont intercalées...
Seite 369 - Je crois donc avoir établi expérimentalement les faits suivants : 1° Pendant la nuit, la tranche superficielle du sol se refroidit moins que la couche d'air en contact avec elle. 2° L'émission de chaleur de celte tranche superficielle réchauffe les corps placés au-dessus d'elle à une faible hauteur.

Bibliografische Informationen