Leibnizens gesammelte Werke, herausg. von G.H. Pertz (C.L. Grotefend, C.I. Gerhardt).

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 160 - Ainsi la qualité de roy qui appartient à Alexandre le Grand, faisant abstraction du sujet, n'est pas assez déterminée à un individu , et n'enferme point les autres qualités du même sujet...
Seite 18 - Adam et à sa postérité; ou s'il ya (independemment de ces décrets) entre Adam d'une part, et ce qui est arrivé et arrivera à luy et à sa postérité de l'autre, une connexion intrinsèque et nécessaire.
Seite 16 - Je n'en donnerai pour exemple que ce qu'il dit en l'article 13 : que la notion individuelle de chaque personne enferme une fois pour toutes ce qui lui arrivera à jamais, etc.
Seite 48 - ... faut toujours qu'il y ait quelque fondement de la connexion des termes d'une proposition, qui se doit trouver dans leurs notions.
Seite 154 - Car pourquoy le louer de ce qu'il a fait, s'il seroit également louable en faisant tout le contraire? Où sera donc sa justice et sa sagesse, s'il ne reste qu'un certain pouvoir despotique, si la volonté tient lieu de raison, et si selon la définition des tyrans, ce qui plaist au plus puissant est juste par là même?
Seite 171 - Or cette force est quelque chose de différent de la grandeur de la figure et du mouvement, et on peut juger par là que tout ce qui est conçu dans les corps ne consiste pas uniquement dans l'étendue et dans ses modifications , comme nos modernes se le persuadent.
Seite 7 - J'avais dit dans le I3e article de mon sommaire que la notion individuelle de chaque personne enferme une fois pour toutes ce qui lui arrivera à jamais...
Seite 26 - Il n'ya donc pas plus de liberté en Dieu à l'égard de tout cela, supposé qu'il ait voulu créer Adam, que de prétendre qu'il a été libre à Dieu, en supposant qu'il m'a voulu créer, de ne point créer de nature capable de penser.
Seite 47 - Enfin j'ay donné une raison decisive, qui à mon avis tient lieu de demonstration; c'est que tousjours, dans toute proposition affirmative, veritable, necessaire ou contingente, universelle ou singuliere , la notion du predicat est comprise en quelque façon dans celle du sujet; praedicatum inest subjecto; ou bien je ne sçay ce que c'est que la verité.
Seite 68 - ... des erreurs. Car à l'égard des puissances que j'appelle mortes (comme lorsqu'un corps fait son premier effort pour descendre sans avoir encor acquis aucune impétuosité par la continuation du mouvement), item lorsque deux corps sont comme en balance (car alors les premiers efforts que l'un fait sur l'autre sont...

Bibliografische Informationen