Voyage a la Louisiane: et sur le continent de L'Amérique septentrionale, fait dans les années 1794 à 1798 ; contenant un tableau historique de la Louisiane ; des observations sur son climat, ses riches productions, le caractère et le nom des sauvages ; des remarques importante sur la navigation ; de législation et de gouvernement propres à cette colonie, etc., etc

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 111 - Dabbadie , par un acte particulier > passé à Fontainebleau le 3 novembre 1762 > ayant cédé de ma pleine volonté à mon trèscher et amé cousin le roi d'Espagne , et à ses successeurs et héritiers , en toute propriété , purement et simplement , et sans aucune exception , tout le pays connu sous le nom de la Louisiane , ainsi que la Nouvelle-Orléans et l'île dans laquelle...
Seite 5 - Neanmoins cet ouvrage n'est pas sans merite pour 1'homme d'etat ; et quel que soil celui qui se cache sous le nom imposant de M. de Vergennes, il ne rend pas moins des services par plusieurs de ses vues qui sont tres-sages. Persuade que ces memoires ne pouvaient faire de tort a mon projet, je continual mon travail, et ce que je vais dire n'est que le developpement des notes que j'avais deji prises dans mes voyages.
Seite 310 - La balance pencha de plus en plus de son côté , et il n'était guère possible que cela fût autrement. Tous ceux qui se sont élevés à la théorie du commerce, ou qui en ont suivi les révolutions, savent qu'un peuple actif, riche, intelligent, qui est parvenu à s'en approprier une branche principale, ne tarde pas à s'emparer des autres branches moins considérables.
Seite 112 - Louisiane et postes en dépendants, ensemble la ville et l'île de la Nouvelle-Orléans, telles qu'elles se trouveront au jour de la dite cession, voulant qu'à l'avenir elles appartiennent à Sa Majesté Catholique, pour être gouvernées et administrées par ses gouverneurs et officiers, comme lui appartenant en toute propriété et sans exception. "Je vous ordonne, en conséquence, aussitôt que le gouverneur et les troupes de ce monarque seront arrivés dans les dits pays et colonie, que vous...
Seite 4 - Cependant je dois dire que celui qui a ete sur les lieux, supplee aisement a ce qui manque a ces memoires, et que ce qu'on y voit n'est obscur que faute d'avoir ete redige par une personne qui connaisse 1'objet qu'on traite.
Seite 4 - Louisiane allait nous etre rendue, je me ressouvins de mes notes, et je travaillais a en tirer quelque parti pour la chose publique, quand parut un ouvrage intitule : Jfemoircs Je M.
Seite 111 - ... conformément à la copie des dits actes que vous trouverez ci-jointe, je vous fais cette lettre pour vous dire que mon intention est qu'à la réception de la présente et des copies ci-jointes, soit qu'elles vous parviennent par les officiers de Sa Majesté Catholique, ou en droiture par les bâtiments français qui en seront chargés. vous ayez à remettre entre les mains du gouverneur, ou officier à ce préposé par le roi d'Espagne, le dit pays 1764.
Seite 307 - ... faire le bonheur de sa postérité, font entreprendre de durable. Le système de quelques spéculateurs hardis qui ont regardé les propriétés, et surtout les propriétés héréditaires, comme des usurpations de quelques membres de la société sur d'autres, se trouve réfuté par le sort de toutes les institutions où l'on a réduit leurs principes en pratique.
Seite 304 - Fatigué de l'importunité des exaéteurs, il hait une taxe habituelle ; il en, craint l'augmentation. Il cherche en vain la liberté qu'il croyoit avoir trouvée à deux mille lieues de l'Europe. Il s'indigne d'un joug qui le pourfuit à travers les tempêtes de l'Océa,n. Il ronge , en murmurant , les reftes de fon frein , & ne penfe qu'avec dépit à une patrie qui , fous le nom de mère , lui demande du fang , au lieu de le nourrir.

Bibliografische Informationen