Zeitschrift für deutsches Recht und deutsche Rechtswissenschaft

Cover
August Ludwig Reyscher, Georg Beseler, Wilhelm Eduard Wilda, Otto Stobbe
O. Wigand, 1842
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 26 - Obligationum substantia non in eo consistit ut aliquod corpus nostrum aut servitutem nostram faciat, sed ut alium nobis obstringat ad dandum aliquid vel faciendum vel praestandum, Dig.
Seite 195 - Romana república permittit ut, sive fratris et sororis, seu duorum fratrum germanorum, vel duarum sororum, filius et filia misceantur ; sed experimento didicimus ex tali conjugio sobolem non posse succrescere, et Sacra Lex prohibet cognationis turpitudinem revelare. Unde necesse est ut jam tertia vel quarta generatio fidelium licenter sibi jungi debeat ; nam secunda, quam prsediximus, a se omni modo débet abstinere.
Seite 149 - ... alle fürsten lebent nü mit eren, wan der hoehste ist geswachet: daz hat der pfaffen wal gemachet. daz si dir, süezer got, gekleit. die pfaffen wellent leien reht verkeren.
Seite 273 - TRAITÉ DU DROIT INTERNATIONAL PRIVÉ, ou du conflit des lois de différentes nations en matière de droit privé; par M.
Seite 212 - Il définit ces contrats, il énumère leurs diverses espèces ;. etaprès avoir distingué ceux qui appartiennent au droit maritime d'avec ceux qui appartiennent au droit civil, il fixe les règles convenables à ces derniers. « Dans l'ordre simple de la nature, chacun est tenu de porter le poids de sa propre destinée. Dans l'ordre de la société, nous pouvons, au moins en partie, nous soulager de ce poids sur les autres. C'est la fin principale des contrats aléatoires. Ces contrats sont le...
Seite 212 - Énoncer le principe des contrats aléatoires, c'est avoir suffisamment justifié la légitimité de ces contrats. Quoi de plus légitime que de mettre en commun nos craintes, nos espérances et toutes nos affections, pour ne pas abandonner entièrement au hasard ce qui peut être réglé par le conseil, et pour nous aider mutuellement par des pactes secourables à courir avec moins de danger les diverses chances de la vie ! Tous les contrats qui peuvent être réputés aléatoires ne sauraient recevoir...
Seite 243 - Les jeux propres à exercer au fait des armes , les courses à pied ou à cheval , les courses de chariot, le jeu de paume , et autres jeux de même nature qui tiennent à l'adresse et à l'exercice du corps , sont exceptés de la disposition précédente.
Seite 230 - Faenus agitare et in usuras extendere ignotum; ideoque magis servatur quam si vetitum esset. agri pro numero cultorum ab universis per vices occupantur, quos mox inter se secundum dignationem partiuntur; f'acilitatem partiendi camporum spatia praestant.
Seite 231 - Ceteris servis non in nostrum morem, descriptis per familiam ministeriis, utuntur. Suam quisque sedem, suos penates régit. Frumenti modum dominus aut pecoris aut vestís, ut colono, injungit, et servus hacteuus paret.
Seite 223 - Si quis sponsionis causa annulos acceperit, nee reddit victori, praescriptis verbis actio in eum competit. Nee enim recipienda est Sabini opinio, qui condici et furti agi ex hac causa putat; quemadmodum enim rei nomine, cujus noque possessionem, ñeque dominium victor habuit, aget furti? Plane si inhonesta causa sponsionis fuit, sui annuli duntaxat repetitio erit. Sfttm. 205brenb ®eib[piele ber Unterljftttung, unb »ovjufl«№eife be...

Bibliografische Informationen