Mes souvenirs de vingt ans de séjour a Berlin: ou, Frédéric le Grand, sa famille, sa cour, son gouvernement, son académie, ses écoles, et ses amis littérateurs et philosophes, Band 3

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 151 - Fort bien ; mais quand on veut donner des lois à un peuple, quelles règles peuvent plus sûrement indiquer celles qui conviennent le mieux ? — Donner ou faire des lois, Madame, c'est une tâche que Dieu n'a laissée à personne. Eh ! qu'est-ce que l'homme pour se croire capable de dicter des lois à des êtres qu'il ne connaît pas ou qu'il connaît si mal?
Seite 140 - Voltaire, que j'ai eu occasion de voir, les quatre pages suffisaient à peine pour exprimer leur admiration, sur quoi ne gémira-t-on pas ? Tout le monde a su, dans le temps, le voyage que Diderot fit en Russie. On prétendit que lui, et non l'impératrice, en avait d'abord témoigné le désir...
Seite 161 - ... d'indifférence avec lequel on reçut son invitation. Personne ne lui répondit, excepté Mérian, qui dit là-dessus un mot ou deux avec plus de courtoisie que d'intérêt. Lorsqu'on fut à table, madame la princesse d'Achkoff, s'adressant à l'abbé, présenta l'affaire de Genève, alors assiégée par les Suisses, les Sardes et les Français, comme une opération fine de M. de Vergennes, qui se terminerait sans doute par faire de ce pays une province de France. Ici, M. Raynal, qui ne voulait...
Seite 218 - ... d'embarrasser. et lui arrosa le visage une seconde fois. M. de Guines n'eut point l'air d'un homme en colère et moins encore celui d'un homme décontenancé ; mais prenant le ton d'un homme grave, qui donne amicalement un avis utile, il dit à la dame : « Madame, ces sortes de jeux sont, pour la première. fois, une espièglerie dont on rit; et pour la seconde, une étourderie qu'on pardonne à la...
Seite 216 - Son séjour à Berlin fut remarquable par plusieurs traits qui méritent d'être recueillis. Le premier est l'air de grandeur qu'il donna à sa légation : équipages brillants, hôtel superbe, meublé avec élégance, chapelle bien décorée, livrée nombreuse, toute formée d'hommes choisis, et un maître qui...
Seite 226 - ... et rendit à la France , selon ce que Tort me dit dans le temps, un très-grand nombre de déserteurs, sans qu'il fût deviné par personne; Cependant le roi de Prusse, qui l'avait si bien accueilli comme voyageur, n'avait plus, en public surtout, les mêmes égards pour lui. Dans les audiences, ce roi, après avoir dit quelques paroles obligeantes aux ministres de Vienne et de Russie , tournait, comme par distraction , le dos au ministre de France, et ne paraissait sortir de sa rêverie que...
Seite 152 - ... huit jours après le départ de l'impératrice ; Catherine fut mécontente; M. de la Rivière ne la vit qu'une fois après son retour de Moscou, et il se décida bientôt à demander l'agrément de Sa Majesté pour revenir en France. M. de la Rivière fut très-fâché de ce voyage. Il se plaignait hautement, et avec énergie, et de la souveraine et de ses ministres et du pays. (Voyez les Souvenirs de M.
Seite 84 - Ah! je me rappelle qu'il me reste encore à « nommer à une place de rabbin ; faites-vous juif, et je vous « la promets. « C'est ainsi que ce baron est redevenu catholique pour le reste de sa vie. Je l'ai souvent aidé , surtout lorsqu'il...
Seite 159 - On conçoit que ce mot, passé de bouche en bouche, eut bientôt fait former un cercle épais autour de la princesse, qui, à la fin, en fut déconcertée. Parmi ceux qui la serraient de plus près se trouva un chevalier de Saint-Louis, joignant à l'air d'un homme bien né une physionomie un peu austère. Ce fut à lui qu'elle s'adressa pour avoir raison de cet attroupement : « Monsieur, lui dit-elle, qu'avez-vous donc tant à me consi« dérer ? — Madame, répondit-il, je vous demande bien par«...
Seite 218 - l'honneur de vous prévenir ». Madame ne crut pas que l'on osât effectuer une semblable menace : ainsi elle remplit et vida sa bague une troisième fois aux dépens de M. de Guines , qui à l'instant même prit son gobelet d'eau , et le lui servit comme il l'avoit annoncé , en.

Bibliografische Informationen