Journal D'horticulture Pratique de la Belgique: Ou Guide Des Amateurs Et Jardiniers

Cover
F. Parent, 1850
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 293 - La taille évite tous ces inconvénients ; elle est raisonnée et subordonnée aux lois de la végétation. Les hommes spéciaux qui se chargent de ce travail, en font une longue étude avant de le pratiquer. Lorsqu'il aborde l'arbre qu'il veut tailler, l'élagueur expérimenté en étudie l'ensemble et les détails; placé à quelques pas, il juge le point où doit s'arrêter le tronc, où doit commencer la tête ; les branches qui peuvent être immédiatement supprimées ; celles qui, trop fortes...
Seite 294 - ... conserver l'équilibre de son arbre en coupant d'un côté ce qui peut faire contrepoids à ce qu'il a été forcé de supprimer du côté opposé, et en laissant entre les branches qu'il réserve l'espace le plus convenable dans ce but. Arrivé au point où doit s'arrêter la tige nue, l'élagueur termine son opération par la suppression de toutes les branches qui se trouvent audessous de ce point. La taille s'opère au moyen d'une serpe appropriée à ce travail; cette serpe est droite...
Seite 206 - On sait, dit-il, que les meilleurs fruits ne se reproduisent pas de graines. Quand on obtient un nouveau fruit amélioré quelque part, nous disons que c'est par hasard, parce que nous appelons hasard ce qui arrive à notre insu. M. Van Mons a fait des recherches pour trouver la cause pour laquelle nous n'obtenons pas de bons fruits des semis tentés dans l'espérance d'en obtenir. Il est parvenu à pouvoir affirmer que c'est parce que nous semons des graines de fruits déjà...
Seite 177 - ... fruits serrés les uns contre les autres et fixés sur le bois qu'ils cachaient complètement. » Deux larges coupes reposaient au sommet des pyramides ; elles contenaient au milieu de mousse fraîche des représentants d'élite de tous les fruits de la saison. » En face de la porte d'entrée, on avait fixé une vaste corne d'abondance, couverte de Dahlias, et d'où sortait un énorme bouquet. Ces fleurs s'inclinaient sur un berceau monté en bois et en fil de fer, et garni de longues branches...
Seite 294 - Ce résultat obtenu, l'élagueur pose le miroir de la coupe en enlevant du bas en haut toutes les rugosités qu'ont laissées ses premiers coups. Nous disons de bas en haut, parce que cela s'accorde mieux avec les fibres du bois. Ce dernier soin terminé, la coupe doit être verticale, et comme si elle était rabotée; ce qui rend impossible tout séjour de l'eau et hâte .la cicatrisation par laquelle tout principe de corruption est anéanti. Sur les vieux arbres, il n'est pas rare que le produit...
Seite 177 - Bégonia cliver si fo lia, à fleurs également rosés, formaient une ceinture élégante. Une mousse verdoyante cachait les vases et s'étendait autour d'eux en forme d'une étroite plate-bande; puis venaient des milliers de fleurs de Dahlias formant sur le pavé même de la salle et autour de la mousse des cercles concentriques alternativement rosés et blancs, puis une courbe émaillée de toutes les couleurs que présente cette reine de l'automne ; enfin , une bordure de Dahlias jaunes et soufrés....
Seite 149 - C'est dans ces conditions qu'existé depuis 12 ans la Société d'horticulture de Pytchley, dont l'influence ne doit pas être jugée seulement d'après la qualité réellement remarquable d'ailleurs des produits' divers qui figurent à ses expositions; on doit aussi considérer l'amélioration de la culture des lots de terrain dont dispose la population indigente ; car cette amélioration a été dans l'origine le but principal de la fondation de celte société. Les prix les plus importants dont...
Seite 149 - ... opérations de cette petite, mais éminemment utile asssociation. Pytchley, dans le comté de Northampton, est une très-petite paroisse; l'étendue de son territoire est de 1150 hectares de terres moitié bonnes, moitié mauvaises; sa population était à l'époque du dernier recensement (1846) de 611 habitants, parmi lesquels il ne se trouve aucun propriétaire aisé demeurant dans le pays. Le local des expositions des produits de son horticulture, le seul qui existe dans toute la paroisse,...
Seite 150 - ... fr. 60 c. Parmi les souscriptions d'enfants, la plus faible était en 1841 de 90 c., et la plus forte, en 1848, de 2 fr. 80 c. Les recettes à la porte, pour entrer à l'exposition, ont dû varier d'après le temps plus ou moins favorable. A l'exposition d'été de 1837, la recette ne fut que de 5 fr. 20 c. ; à l'exposition de printemps de 1846, elle fut de 53 fr.

Bibliografische Informationen