L'ystoire de li Normant ; et, La Chronique de Robert Viscart

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 7 - Et lo dyable, armé de subtillissime malice pour invidie de lo bon commencement de la foi, pensa de contrester, et metre en lo penser de li chevalier de li Christi feu d'amour, et que se hauchassent chaïrent en bas; pour laquel choze Christ fu corrocié, car lo chevalier se donna à lo amor de la fame. Adont, ^ pour lor péchié perdirent ce qu'il avoient acquesté, et furent sécute de li Sarrazin, et perdue la cité; une part furent occis, et une part furent en prison, et une part foyrent et furent...
Seite xc - Confugiebat, eum gratanter suscipiebant: Moribus et lingua quoscumque venire videbant Informant propria; gens efficiatur ut una.
Seite 137 - Dont li chevalier pristrent l'or, et aimèrent turme de larrons, et non pristrent cité ou chastel de lo duc, més coment larron alloient desrobant de nuit et de jor. Et lo duc Robert, loquel senti ceste choze, estoit en Calabre. Adont vint en Puille le plus tost qu'il pot...
Seite xc - Venise et par henor décelé noble cité que l'on apelle Venise, je Martin da Canal, sui entremis de translater de latin en franceis...
Seite 87 - ... confermée. Lo pape non parla, ainz parla lo cancelier et les manesa de mort, et lor propona qu'il doient fugir; et l'un et l'autre est moult moleste à li Normant ; et encoire o ces messages parla par manache, et lor ii.- 1 vergoingue.
Seite 137 - Més que la miséricorde de lo duc estoit moult grande , Ami retint pour chevalier et de la terre soe aucune part l'en rendi , et l'autre réserva en sa poesté. Et Balarde, pour ce qu'il avoit esté filz de lo frère, tint avec ses filz, et considéroit dedens petit de temps de faire lo grant prince, dont lui dona plus cités et chastelz.
Seite 48 - Normant li obédirent coment servicial, et li meillor de li Normant portoit la viande, et estoit botellier, et avoient moult chier de faire celle ville office. Et lui appareilloient domps devant lui, et o grant dévotion...
Seite 86 - Nôrmant pour les chacier ou tost morira, ougrant affliction aura. Quar ceste terre de Dieu est donnée à li Normant, quar la perversité de ceus qui la tenoient et pour la parenteze qu'il avoient faite avec eaux, la juste volenté de Dieu a convertut la terre à eaux; quar la loy de Dieu et la...
Seite 37 - Quant li conte entendi la parole de cestui Erduyne, il prist li meillor de son conseill, et sur ceste parole se conseilla et tuit sont en volenté. Et prometent li Normant d'aler à ceste cose à laquelle sont envités et font une compaingnie et sacrement ensemble avec Arduyne, et jurent que de ce qu'il acquesteroient donroient la moitié à Arduyne. Et eslut li conte .xij. pare à liquel comanda que equalement deuusent partir ce qu'il acquesteroient.
Seite 176 - ... et en la fin distrent qu'il non vouloient estre subjecte à home qui porte cocolle, més à home qui portoit arme. Un jor coment estoit acostumance autresi coment par paiz, montèrent li citadin sur la roche, et un moine qui i estoit avec autres homes pour garder la roche pour lo abbé pristrent, et batirent, et chacèrent defors, et il pristrent à garder la roche.

Bibliografische Informationen