L'Illustration horticole, Band 33

Cover
Imprimerie et lithographie de F. et E. Gyselnyck, 1886
0 Rezensionen
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Inhalt

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 161 - ... ou des fruits, qui auront présenté les établissements les mieux cultivés, les mieux tenus et du meilleur rapport. Le concurrent classé le premier recevra l'objet d'art à titre de prime d'honneur et une somme d'argent qui sera déterminée par...
Seite 37 - Tous ces faits prouvent que l'eau de transpiration s'élève par la cavité des éléments lignifiés. Ainsi s'explique aussi cette remarque importante en sylviculture que le courant ascensionnel monte, en général, dans chaque couche annuelle, par le bois du printemps à larges vaisseaux, plutôt que par le bois d'automne à vaisseaux étroits et à membranes ordinairement plus épaisses. La théorie de l'imbibition exigerait, semble-t-il, le contraire. Bruxelles, Laboratoire d'anatomie et de physiologie...
Seite 64 - Hickory) se compose d'une dizaine d'espèces, ayant chacune leurs habitats au Canada, à la Louisiane ou à la Floride. Ce sont des arbres de première grandeur, d'un port majestueux et d'une croissance rapide; leur bois est le plus estimé de tous pour le charronnage, la carrosserie, l'ébénisterie, etc. Le fruit de plusieurs espèces est très goûté et se vend cher. L'expérience a prouvé que, sauf une exception (Carya aquatica), tous supportent, sans aucunement souffrir, les hivers les plus...
Seite 154 - Superbe Aroïdée, ayant un port à la fois gracieux et imposant; ses pétioles solides, que l'on dirait du métal bronzé, sortent de gaines légèrement duveteuses, qui les embrassent à la base, sont du même coloris brun pourpré et ont les marges comme bordées de pourpre rosé; ils portent de larges feuilles obcordées, peltées, légèrement inclinées, assez épaisses, très luisantes et richement bullées entre les veinures primaires qui partent de la côte médiane ; cette disposition particulière...
Seite 64 - Etats-Unis, et nommé Pacanier en Europe, où il est connu depuis longtemps mais où on ne le trouve ni dans les cultures ni même dans les catalogues des pépiniéristes ou des grainetiers. Il est originaire de l'Illinois. Le fruit allongé a la forme d'une grosse olive ; il est au moins aussi bon que nos grosses noix, mais il est douteux si le fruit mûrira sous notre climat. On ne peut donc présenter le Pacan américain...
Seite 64 - ... originaire de l'Illinois. Le fruit allongé a la forme d'une grosse olive ; il est au moins aussi bon que nos grosses noix, mais il est douteux si le fruit mûrira sous notre climat. » On ne peut donc présenter le Pacan américain comme une introduction nouvelle et une acquisition précieuse qu'au double titre d'arbre d'ornement pour nos jardins paysagers et d'arbre forestier de premier mérite à raison de l'excellente qualité de son bois. » Les graines étant malheureusement arrivées fort...
Seite 64 - L'expérience a prouvé que, sauf une exception (Carya aquatica), tous supportent, sans aucunement souffrir, les hivers les plus rigoureux de notre climat. M. SANFORD, ancien Ministre des Etats-Unis à Bruxelles, a bien voulu donner une barrique de graines de l'espèce la plus renommée sous le triple rapport de la beauté du feuillage, de l'excellente qualité du bois et de la vigueur de la croissance. C'est le Carya...
Seite 103 - Je voudrais pouvoir m'abstenir désormais de toute discussion sur ses théories, sur ses opinions que je ne puis partager, ni au point de vue scientifique, ni au point de vue pratique ». il ya eu, à l'époque, quelque relation entre l'autorité de M.
Seite 64 - Les graines étant malheureusement arrivées fort tard.il est conseillable de hâter, cette fois, la germination, par la chaleur combinée avec une humidité modérée. » Après la première ou la deuxième année, le jeune plant doit être repiqué, pour supprimer l'extrémité du pivot, sans que l'arbre en souffre beaucoup. « (28 août 1886.) Marche, le 23 août 1897. J.
Seite 108 - ... d'un charmant effet. 23. Alocasia Lindeni (Rodigas). Plante se distinguant par la blancheur remarquable de ses pétioles et la teinte jaunâtre des veines qui tranchent sur le vert sombre des feuilles. Les pétioles sont longs et dressés et portent à leur sommet un limbe très grand, gracieusement infléchi; ces pétioles arrondis, larges à la base, s'amincissent à mesure qu'ils s'élèvent et sont enveloppés jusqu'à la moitié, même aux deux tiers de leur hauteur, d'une gaine également...

Bibliografische Informationen