Abbildungen der Seite
PDF
[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][merged small]

nE ToUT cE QUI PARAIT D'INTÉREssANT EN JARDINAGE,
PLANTEs NoUvELLEs,
NoUvEAUx PRcCÉDÉs DE CULTURE,
"- « rrRrEcTIoNNEMENTs DEs ANciENNEs rRATIQUEs,
*#s§ DE NoUvEAUx oUTILs, DÉcoUvERTEs, ANNoNcFs,
ANALYsEs ET ExTRAITs D'oUvRAGEs D'HoRTICULTURE
FRANçAIs ET ETRANGERs.

PAR MM,

POITEAU et VILMORIN, rédacteurs du Bon Jardinier ;
DECAISNE, professeur de culture ;
NEUMANN, chef des serres :
PEPIN, chef de l'École de Botanique, au Jardin des Plantes ;
Membres de la Société royale d'horticulture, etc.

[merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small]
[blocks in formation]
[graphic][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][merged small]
[ocr errors][ocr errors]

Voyage à la recherche des Cactus monstres. Echino* • - - _ - . cactus Wiznaga.

::: ::: : Nous avons cité, dans notre numéro de janvier dernier*

** * : - l'arrivée.à. Londres d'un Echinocactus Stainesii expédié du Mexique par M. Staine, et dont les belles dimensions faisaient l'admiration des visiteurs des serres de Kew (voir la figure). Ce même voyageur a tout récemment adressé à M. Hooker avec quatre autres caisses , pleines de végétaux intéressants par leur rareté et leurs proportions, un autre individu du genre Echinocactus qui laisse derrière lui l'E. Stainesii; M. Hooker propose de le nommer Echinocactus viznaga (l) du nom qu'il porte dans le pays. Il est parfaitement distinct des autres espèces connues. Le nombre de ses angles ou côtes est de 44, garnies chacune de 50 faisceaux d'épines rouges au nombre de 4 par chaque faisceau. Sa hauteur, de la surface du sol au sommet, est d'un mètre 45 centim. ; son diamètre, de 90 centim. ; son poids hors de terre est de 350 kilog.; il a fallu 14 hommes pour le placer sur le chariot qui devait le transporter à Vera-Cruz. Le bois est si rare dans la contrée qu'explore M. Staine, qu'il ne put trouver un ouvrier capable de lui construire une caisse et qu'il fut forcé de l'empaqueter comme une balle. Ce Cactus avait pour première enveloppe une couche épaisse de feuilles du Tillandsia usneoides ; 15 nattes serrées , formées de fibres de palmiers étroitement liées l'une à l'autre formaient l'enveloppe extérieure. Il est arrivé à Kew dans un état de fraîcheur très-remarquable eu égard aux difficultés que, par sa grosseur et son poids, on a dû avoir à surmonter durant un voyage par terre de 300 lieues, du lieu où il fut recueilli jusqu'à VeraCruz, à travers un pays dont les hautes montagnes et les chemins à peine tracés rendaient la route dangereuse aux chariots ; car la pesanteur du Cactus ne permettait pas qu'il sût porté à dos de mulet. Cependant ce Cactus n'est qu'un diminutif de celui que M. Staine avait annoncé

(1) Viznaga ou Bisnaga est une corruption de Bisacuta (à deux

pointes ) ; ce nom a été appliqué par les Espagnols à une espèce de "

Daucus (Daucus viznaga Lin. ; Ammi viznaga Lamk.)dont les pédicules des ombelles sont employées comme cure-dents; les épines du Cactus dont il est question ici servent au même usage dans quelques parties de l'Amérique méridionale.

[graphic]
« ZurückWeiter »