Abbildungen der Seite
PDF
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][graphic]
[graphic][ocr errors][ocr errors]
[graphic]
[graphic]

Plantes figurées dans le présent numéro.

Bignone A Grandes Fleurs. Bignonia grandiflora, Bot. Mag., Tecoma grandiflora, AV. Var. Àtropurpurea. Tige arb., grimp.; semblable la à B. grandifl., dont elle diffère par ses fleurs à tube très-allongé comme celui dela B. radicans; le limbe et 1rs lobes sont semblables à ceux de la B. grandifl., mais doubles en grandeur; la couleur est comme celle de la capucine mordorée ; feuilles d'un vert très-foncé, luisantes J'ai trouvé cette variété plus pourpre que la variété pourpre déjà connue chez M. van Acker à Orléans, qui la possédait depuis plusieurs années, mais sans qu'elle aitétéremarquéecommeellelemérite.OnditqueM. André Leroy d'Angers possède 5 variétés de B. grandifl. et radicans; celle-ci est peut-être du nombre. On sait que ces bignones se multiplient par greffes sur racine et par semis dans les lieux où elles fructifient. Neumann.

Chrysanthème Frutescent à fleurs jaunes. Nous avons donné un article sur cette plante dans le numéro de juin 1844, t VI, p. 64. Elle fleurit toute l'année comme l'espèce à fleurs blanches etdemande la même culture Cependant il faut dire qu'elle est moins florifère et que les tiges florales s'allongent davantage. Elle n'est pas moins, comme l'espèce à fleurs blanches, une bonne acquisition pour les serres

Remarques sur la culture des Rhododendrum dans les taillis des bois. (Extr. du Floricultural Cabinet.)

« Lorsque l'on cultive les Rhododendrum dans les taillis des grands parcs (underwood), on est certain qu'ils se multiplient eux-mêmes de graines par centaines et par milliers; J'ai remarqué qu'une terre forte convient mieux, dans cette situation, qu'un sol léger, parce qu'elle retient mieux l'humidité durant la sécheresse , et que les jeunes plantes y peuvent vivre dans la saison chaude sans le secours des arrosements artificiels; voici le mode que nous avons adopté sur une grande échelle pour la culture des Rhododendrum dans les bois : lorsqu'un arbre a été coupé et la souche enlevée, on prépare le trou en bêchant et en élargissant le fond, puis on l'emplit de terre et de feuilles mêlées jusqu'au-dessus du niveau du sol; on plante alors le Tome vu, 4"». 16 Mai 1845. 4

« ZurückWeiter »