Grigri,: histoire véritable, Bände 1-2

Cover
1782 - 215 Seiten
0 Rezensionen
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 34 - ... glace devant laquelle elle étoit, lui servoit de boussole, elle ajustoit ses attitudes aux différentes situations qu'il prenoit. Si sa vue tomboit à terre, un mouvement adroit faisoit appercevoir un pied fait au tour, & le bas d'une jambe charmante ; si encouragé par la vue de ces objets, il osoit lever les yeux, on travailloit alors à mettre en place un tour de gorge indocile, on étaloit mille trésors, en se hâtant de les couvrir, & tout cela se faisoit légèrement, sans affectation...
Seite 76 - ... perfides.... Oh ! achevez , dit la Reine avec une impatience extrême , vous me faites mourir à petit feu : que fait la perfidie des hommes à ce que je vous demande ? -Alors Cicloïde forgea une...
Seite 75 - Grigri tout le jour. Vous parloit-il de moi ? demanda-t-elle avec cette vivacité que donne l'amour. Oui , Madame , répondit froidement la Fée. Et que vous .diibit-il ? .continua, la Reine avec précipitation.
Seite 73 - Brillant faifoit des paufes, où il rioit le le premier , & où en effet il avoit toujours forcé tout le monde à rire. Le froid avec lequel la Reine l'écoutoit, le déconcerta ; il voulut prendre...
Seite 69 - ... il alloit m'échapper. Tout à coup un nuage épais l'a dérobé à mes regards , je n'ai plus vu Grigri , vous êtes en même temps...
Seite 87 - Grigri aux abois, prêt à perdre la refpiration , croit tombé prefque fans connoiflance ; on l'emporta chez lui à travers les bouffées de rire qui reprenoient par accès toute la Cour : les Médecins furent mandés; ils accoururent...
Seite 82 - Fée , un amour aulîi violent que déraisonnable. Pendant la retraite de la Reine , on chercha fort à la Cour quel en pouvoit être le motif...
Seite 46 - ... pour elles d'être toujours effacées par vos charmes. Je ne vous demandois pas cette réflexion, par exemple, interrompit la Reine en...
Seite 57 - J'ai été fort- aife , lui réponditelle avec autant de doucefor que de àignité, de vous avoir -marqué le cas que je fais de vous. Elle avoit à peine prononcé ce peu de mots, que l'amou...

Bibliografische Informationen