Annales des maladies de la peau et de la syphilis, Band 4

Cover
Chez Labé, 1852
0 Rezensionen
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 309 - vésiculeuse. Lorsque les parties génitales et l'anus sont le siège de plaques muqueuses ou d'ulcérations à sécrétion abondante, on les touche quelquefois avec une solution de nitrate d'argent, 4, 6 ou 8 grammes pour 32 grammes d'eau. Mais si la sécrétion est modérée ou qu'il n'y ait que des tubercules secs,
Seite 309 - faire sur les parois latérales de la poitrine, en remontant vers l'aisselle, une friction avec 1 gramme d'onguent napolitain, un jour d'un côté, le lendemain du côté opposé. Ces frictions doivent Être faites doucement, afin de ne pas irriter la peau ; elles doivent
Seite 309 - les surfaces avec une poudre absorbante, en les isolant autant que possible les unes des autres avec du linge sec ou de la charpie. Dans le cas d'impétigo facial syphilitique, on emploie les mêmes lotions, puis un corps gras quelconque pour éviter les déchirures et les fissures
Seite 111 - après la pilule pour en éviter l'effet local légèrement caustique ; mais avec cette précaution et l'addition d'opium comme correctif, l'estomac a bientôt toléré le bichromate de potasse, dont la parfaite solubilité dans l'eau permet l'administration en potion et en pilules
Seite 273 - qui s'était laissé entraîner à la volupté; ses parties génitales furent détruites par la gangrène, qui se répandit dans le monde en se communiquant des femmes aux hommes et ne cessa que par suite des prières
Seite 274 - Priape étant resté dans cette ville, en fut exilé par les habitants, dont il avait séduit les femmes ; les dieux, pour les punir, leur infligèrent gravissimum pudendorum morbum, dont ils ne purent se délivrer qu'en rappelant Priape. Il
Seite 111 - 4° Le bichromate de potasse ne m'a pas semblé antiplastique comme le mercure ; il n'a produit ni salivation, ni diarrhée, ni aucun phénomène particulier; « 5° En conséquence de tout ce que nous avons dit, si des faits ultérieurs confirment de plus en plus l'action anti-syphilitique du bichromate de potasse, il est hors de doute que cet agent remplacera avantageusement le mercure.
Seite 309 - afin de calmer l'inflammation qui peut exister, et afin aussi de prédisposer la peau à une absorption plus facile, il fait faire sur les parois latérales de la poitrine, en remontant vers l'aisselle, une friction avec
Seite 274 - a une grande ressemblance avec le premier : Aphrodite ayant été rendue enceinte par Bacchus, pendant sa marche dans l'Inde, accouchait, à son retour à Lampsacus, de Priape, dont la difformité avait été causée par Junon
Seite 47 - influencé favorablement les accidents de la syphilis constitutionnelle, mais bien au contraire ces accidents ont semblé prendre une nouvelle intensité au fur et à mesure que les chancres d'inoculation tendaient au phagédénisme. 10° II est à remarquer que tandis que toutes les inoculations faites avec du pus d'ulcères primitifs ont été suivies de résultats positifs,

Bibliografische Informationen