Spomenik, Bände 37-38 (Google eBook)

Frontcover
1900
0 Rezensionen
  

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Београду бугарска вамъ васъ Ваше века великому виде више врло глатка год године Гоп Господару Господина государю града дакле дебеле дедан дедном десне добро долази доста дрвкож друге Дубровнику зачело изъ има имъ испод истом ихъ коде коме корице краду къ леп листа листова месеца место много могао мое му налази народа наслов наслова насъ наше неколико нема нише ну нута обичне Овад овде ово овога од одломак одъ Октоих онъ отъ очуван писан писмо Плоча повеза подъ полуустав Поречу Порти после поч почетна Први пре пред преко према ради Реценсща Рим рука рукопис сад само самъ св сваким све свега свему свету сви своего свршетка свуда село серб слова сраска среде средине српске стоди стране ступца су Текст том тому Турака устав фали хроногр хронографа Цариград царь царьство читак apres Chrestiens elle grand heures Mame oßaj qu’ils Roja Tano Turcs XVII

Beliebte Passagen

Seite 74 - ... fascheuses et dangereuses montagnes, celuy qui comandoit à Nice nous donna vingt Turcs à cheval pour nous accompagner. En sortant de Nice, l'on entre dans une plaine marécageuse, qui est environnée de montagnes, en laquelle il croist abondance de ris rouge, qui n'est pas du tout si bon que le blanc. A la sortie de cette plaine, nous montasmes une montagne assez difficile pour les carosses; et après avoir marché neuf heures nous arrivasmes en un village appelle...
Seite 72 - Baticina', qui est habité de Chrestiens. Yagodna est un grand bourg bien situé, où il ya plus de Turcs que de Chrestiens, à cause que la plus-part des Spahis de Timar, qui sont en la contrée, y demeurent. Le jour suivant, à deux heures de Yagodna, nous trouvasmes la riviere de Morava8, qui venant des hautes montagnes de 1 See Mundy's description of a "Cane
Seite 51 - La diplomatie française vers le milieu du xvi* siècle, d'après la correspondance de Guillaume Pellicier, évêque de Montpellier, ambassadeur de François I
Seite 73 - Turcs qu'aux bourgs et aux villages qui sont sur le grand chemin, où il se retirent volontiers. Il ya encores environ cinq mille Catholiques Romains qui vivent confusément parmy les autres Chrestiens, mais ils sont tous si pauvres et si misérables, que la pluspart de leurs maisons ne sont que comme gabbions couverts qu'ils "transportent d'un lieu à autre, pour éviter la tyrannie de ces infidelles.
Seite 73 - ... nome et se va descharger à deux lieues au dessous dans la rivière de Morava; nous apprismes de ceux du lieu qu'elle sépare la Servie da la Bulgarie. Nice est encores du gouvernement de Bude, mais passé la rivière l'on entre dans celuy de Grèce. Les Turcs pour ce qu'ils n'ont aucune connoissance de la Géographie, divisent toutes les Provinces qui leur sont sujettes selon les gouvernemens qu'ils ont establis et leur en donnent le nom, de façon que la Servie estant sous la Sangiacbey de...
Seite 65 - ... il n'y en a point après Constantinople qui sont si advantagée de la nature. Elle est située aux confins de Servie sur la pante d'une colline a l'endroit ou la Save se descharge dans le Danube, ce qui rend son assiette admirable. Du costé de la Hongrie, dont ces deux rivières la séparent, elle a de grandes plaines, qui sont tellement fertiles, qu'elles nourriroient dix fois autant de peuple qu'il y en a dans la ville. Le reste de ces environs est remply de jardinage, qui rend la demeure...
Seite 75 - Les cochers, qui nous conduisoient s'égarèrent au Lieu de nous mener droit à Dragoman, prindrent le chemin d'un petit village de Chrestiens, qui nous voyant arriver, commencèrent à se retirer au haut des montagnes, emportant ce qu'ils avoient de meilleur, de sorte qu'il n'y eut jamais moyen d'en faire revenir pas un, pource qu'ils croyoient que nous fussions des Officiers du grand Seigneur, qui ne les vont voir...
Seite 75 - Chrestiens du paï's disent que ces voleurs sont Aiduques qui viennent de Valaquie et de Transilvanie; mais il est à croire qu'il y en a plusieurs du paï's qui se joignent avec eux.
Seite 73 - ... de la Géographie, divisent toutes les Provinces qui leur sont sujettes selon les gouvernemens qu'ils ont establis et leur en donnent le nom, de façon que la Servie estant sous la Sangiacbey de Semendrie qui despend de Bude, ils l'appellent le païs de Semendrie, Ceste Province a esté cogneuë des anciens sous le nom de Haute Misie. Elle a au Septentrion la Hongrie, dont elle est divisée par le Danube, la Macédoine au Midy, la Bulgarie au Levant, et au Couchant la rivière de Drine, qui la...
Seite 65 - Danube, nous arrivasmes à Belgrade le neufiesme de Juin. Belgrade que ceux de Hongrie appellent Albe Greque se nommoit anciennement Taurunum. De toutes les villes qui sont aujourd'huy en l'obeïssance du grand Seigneur, il n'y en a point après Constantinople qui sont si advantagée de la nature. Elle est située aux confins de Servie sur la pante d'une colline a l'endroit ou la Save se descharge dans le Danube, ce qui rend son assiette admirable. Du costé de la Hongrie, dont ces deux rivières...

Bibliografische Informationen