Les carbures d'hydrogène 1851-1901: Recherches expérimentales, Band 1 (Google eBook)

Frontcover
Gauthier-Villars, 1901
0 Rezensionen
  

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ähnliche Bücher

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 272 - ... donc aucune transformation permanente, analogue à celle qui change l'oxygène en ozone. La transformation de l'azote libre en acide cyanhydrique, par son union avec l'acétylène, donne lieu à une autre conséquence intéressante ; en effet, j'ai établi que tous les composés hydrocarbonés, sous l'influence de l'étincelle, donnent naissance à l'acétylène ; il semble donc que l'azote, mêlé avec une vapeur hydrocarbonée quelconque, doive aussi former de l'acide cyanhydrique. J'ai vérifié...
Seite 141 - Un choc brusque, du à une cause extérieure capable de rompre une bouteille, ne paraît pas de nature à déterminer directement l'explosion de l'acétylène. Mais la friction des fragments métalliques les uns contre les autres ou contre les objets extérieurs, est susceptible d'enflammer le mélange tonnant, constitué par l'acétylène et l'air, mélange formé consécutivement à la rupture du récipient.
Seite 270 - ... (10 milligrammes) d'acide cyanhydrique, sans dépôt de charbon. Quand l'action commence à s'arrêter, on peut la manifester de nouveau, en enlevant l'acide cyanhydrique à l'aide d'un fragment de potasse humectée, puis en exposant le gaz purifié à l'influence des étincelles. Mais l'action finit toujours par se ralentir, par suite de la dilution croissante de l'acétylène. On peut la pousser jusqu'au bout et faire disparaître complètement un volume déterminé d'acétylène, en plaçant...
Seite 44 - ... que l'étincelle n'attaque plus. En outre, les carbures autres que l'acétylène paraissent être détruits longtemps avant la température à laquelle la vapeur de carbone, l'hydrogène et l'acétylène sont en équilibre. Si l'on mélange le gaz des marais avec 2, 4, 9 fois son volume d'hydrogène, malgré la présence de ce dernier, le gaz des marais est toujours décomposé par l'étincelle, avec dépôt de charbon, et le volume de l'acétylène produit lors de la décomposition totale ne...
Seite 271 - ... (le sixième manquant s'explique par la réaction inévitable de la vapeur d'eau, laquelle forme de l'oxyde de carbone et de l'acide carbonique, comme je m'en •suis assuré). Cette expérience a exigé douze à quinze heures d'étincelles.
Seite 43 - ... de l'éprouvette , on peut faire apparaître un peu de charbon : ce dernier est dû. sans doute à la condensation de la vapeur du carbone, qui se produit par le trajet de l'étincelle, et qui se trouve précipitée avant qu'elle ait le temps de se recombiuer avec l'hydrogène.
Seite 79 - Toutes ces formations résultent d'une suite régulière de réactions simples, exercées directement sur les éléments d'abord, puis sur les carbures ; elles établissent la génération graduelle et directe de carbures d'hydrogène de plus en plus compliqués, au moyen de carbures plus simples. A côté de cette méthode, fondée sur la condensation progressive de la molécule hydrocarbonée, je rappelerai la méthode des condensations simultanées dont j'ai développé ailleurs les applications.
Seite 7 - J'eus enfin recours à la pile et à l'arc électrique qui se produit entre deux pointes de charbon, avec élévation excessive de température et transport du charbon d'un pôle à l'autre. Je pris soin de purifier les baguettes de charbon de toute matière goudronneuse et hydrogénée, par l'emploi du chlore, comme il a été dit plus haut (i).
Seite 43 - ... au moyen du carbone et de l'hydrogène, sous l'influence de l'arc électrique, et que, d'autre part, l'acétylène pur commence à être décomposé en carbone et hydrogène sous l'influence de l'étincelle. « Les autres carbures d'hydrogène interviennent-ils dans ledit équilibre? ou bien est-il spécial à l'acétylène? Je crois pouvoir répondre que les autres carbures n'y interviennent point, sauf peut-être les polymères de l'acétylène. En effet, le gaz des marais et le gaz...
Seite 272 - C'est donc un caractère de l'azote, fort sensible et facile à constater. Cette formation d'acide cyanhydrique est si marquée, qu'elle a donné lieu à diverses illusions, relatives à la combinaison supposée de l'azote avec le carbone. En effet, les charbons de cornue, échauffés par l'arc électrique dans une atmosphère d'azote, engendrent des traces de composés cyaniques. Mais ces composés sont dus à l'existence de l'hydrogène dans le charbon employé et aussi à la présence de la vapeur...

Bibliografische Informationen